AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 lettre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
freddy
expert posteur
expert posteur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1580
Age : 38
Localisation : noyelle/sambre
Loisirs : chasse peche
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: lettre   Dim 15 Juil - 20:07

Donc voila un petit message qui commence a circulé un peu partout , donc si cela peut aider un peu :

Voilà, je ne compte pas sur nos instances, n’y même sur l’attentisme général, même si j’ai encore un faible espoir pour l’un et pour l’autre. Je ne vais rien inventer, mais il s’agit ici de mettre un plan de bataille clair en place :

-la première phase va consister comme en 2005 à mettre en place une forme de lobbying via mail ou courrier au choix, en effet je pense que la manœuvre avait était payante. Certes, pour moi, obtenir les cages, n’est pas non plus de la chasse, mais comme on dit « il faut mieux ça que rien » dans un premier temps, et chacun est libre ensuite de faire ce qu’il veut sur le terrain.
Dans ce but je vous met en ligne une lettre type calquer sur celle de 2005 :



Monsieur le sénateur,

aujourd’hui, nous apprenons la mort de 3 cygnes en Moselles infectés du virus H5N1, au delà de la grave menace de santé publique que représente ce fléau, je me permet de vous interpeller sur le sort qui nous attend à compter de ce jour, il va de soi que l’annonce du ministère de l’agriculture du passage en niveau « élevé » du plan de prévention de grippe aviaire en France, condamne d’ors et déjà la pratique de la chasse aux appelants du gibier d’eau dans notre pays.
Nous avons respecté cette injustice durant la période de chasse 2005 et 2006, nous nous sommes pliés aux exigences de Bruxelles, pour le baguage, l’écouvillonnage et la tenue de registre digne de la traçabilitée exigé pour les éleveurs professionnels, dans un premier temps sachez que nous la respecterons si de réelle menace de pandémie animal sont à craindre et ce jusqu’au délai imparti par respect de la loi, et pour ne pas entacher les actions, que vous allez dés ce jour entreprendre.

En mon nom et aux vues des réactions de tous, également au nom de la grande majorité des chasseurs de GE, je vous contacte aujourd'hui à la veille des décisions qui vont être de la plus haute importante pour la suite des évènements. Nous vous mettons en garde contre la mise en place de décisions qui nous semblerait injustifiée, mais si elle venait à être reconduite sur le modèle de 2005, je peux d'hors et déjà vous assurer que les chasseurs et les fédérations départementales vont se mobiliser.

Cela commencera par des rassemblements régionaux ou retentira le mécontentement des chasseurs de GE, et si ces décisions sonne la mise à mort de tel ou tel, ou de tous les types de chasse aux appelants, alors ce sera au tour de Paris d'accueillir notre mécontent.
Il est bien entendu que, dans cette éventualité, nous préférerions avoir votre soutien, ou mieux encore vous avoir à notre tête, mais si ce n’est le cas sachez que la mobilisation n’en sera pas moindre.

Fatigués d'être ballotter et de devoir se conformer à des exigences en tout sens depuis quelques années par les dates d'ouverture et de fermeture, par les restrictions exigés par l’Europe en matière de traçabilitée, fatigués de l’image retranscrite par les anti-chasses à travers les médias, nous avons décidé de nous faire entendre.

Pour finir, je ne vous apprendrai rien en vous disant que dans le cas d’une reconduction des restriction de l’arrêté d’octobre 2005, nous serons dès le mois de septembre dans les rues de Paris afin de nous rendre devant le MEDD et Ministère de l’agriculture et de nous faire entendre du gouvernement, et que cela ne sera qu'un début car nous aurons dès lors énormément de temps de libre.

Vous apportant notre soutien dans vos futurs démarches,
veuillez, monsieur, agréer nos sentiments distingués


Un chasseur très en colère.


Il n’y a pas de limite je l’ai moi-même envoyé au président de la république, à monsieur Borloo, aux députés, sénateurs, et préfectures des régions et départements concerné par la chasse au gibier d’eau (il vous suffi de changer votre nom et la fonction de la personne contactée). Une fois fait, je vous propose d’acter vos envois sur le post, ça permettra de juger de l’état de la mobilisation des troupes (très important pour la suite).je vous met plusieurs liens utiles :

http://www.senat.fr/listes/france.html

http://www.assemblee-nationale.fr/13/tribun/comm3.asp

http://www.elysee.fr/ecrire/index.html

[url]mailto:ministere@ecologie.gouv.fr[/url]

Je compte tous sur vous pour pouvoir influer sur les décisions avenirs et donc la survie de notre passion.
-les phases suivantes vous seront dévoilées au fur et à mesure de vos suggestion, motivations et bien sur des évolutions du dossier GA. Si ne nous sommes pas entendus, soutenus par nos instances et que nous n’arrivons pas à obtenir ce que nous voulons, s’est à dire chasser avec nos appelants et être acteurs de la prévention face à la grippe aviaire, jouer notre rôle de vigie devant le problème de santé publique qui pourrait en découler, il y aura alors au programme manif en tout genre, régionale, nationale, préventive etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://partagernoschasse.discutforum.com
 
lettre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre d'un cdt de gendarmerie
» Besoin de conseils : lettre de motiv
» 1600 GT BTE AU LETTRE
» lettre pour notre maitre capelo
» Un nom commençant par la lettre C

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Connaisance :: Actualité-
Sauter vers: