AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 vaccin contre la myxomatose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
freddy
expert posteur
expert posteur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1580
Age : 38
Localisation : noyelle/sambre
Loisirs : chasse peche
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: vaccin contre la myxomatose   Lun 3 Mar - 11:24

"LAPIN DE GARENNE"
NOUVEAU VACCIN CONTRE LA MYXOMATOSE
En Espagne, des travaux concernant la mise au point d'un vaccin contre la myxomatose
et la VHD arrivent en phase finale.

Ces travaux, réalisés au centre de Recherche en santé animale (CISA-INIA. MADRID,
équivalent de l'INRA en France), par une équipe pluridisciplinaire, ont conduit à
l'élaboration de ce vaccin qualifié de "Recombinant", efficace à la fois contre la myxomatose
et la VHD et transmissible par contacts entre lapins.

Ce vaccin est recombinant, c'est à dire issu de manipulation génétiques à partir d'une souche
virale atténuée de myxomatose (MV-6918) sur laquelle la protéine vaccinant contre la VHD
(VP60) a été incorporée. Ce vaccin a la propriété d'être transmis par contact et de disparaître
après la troisième transmission.

Le premier lapin inoculé devient donc infirmier et vaccine ses congénères mais au troisième passage,
le vaccin disparaît. Cette dernière caractéristique permet d'obtenir l'obtention d'une autorisation de
mise sur le marché (AMM) puisqu'elle est une garantie de non propagation.

Les demandes de commercialisation ont été déposées pour l'Espagne, la France, l'Italie et le Portugal.
Autre point positif : les autorités sanitaires espagnoles ont accordé une autorisation d'expérimentation
en nature sur une des îles balléares.

Les premiers résultats sont encourageants. Toutefois, si les lapins sont déjà porteurs d'anticorps
anti-myxomatose, le vaccin ne "passe pas" mais il passe néanmoins si les lapins si les lapins sont
porteurs d'anticorps anti-VHD. Les travaux de laboratoire complémentaires de cette équipe portent
actuellement sur la voie orale et la possibilité d'accélérer la transmission par des insectes vecteurs.

La Fédération Espagnole de Chasse, par l'intermédiaire de sa fondation (FEDENCA) a financé ses
travaux depuis le début. Le sérieux de ces recherches est conforté par deux publications en anglais
dans des revues internationales de virologie : "Journal of virology " N° 1143 et 1123 de février
2000. "Archives of virology " N° 759 et 771. Ces deux publications en anglais peuvent être
obtenues auprès de l'IMPCF.

L'Institut Méditerranéen est en contact permanent avec cette équipe ibérique qui a en outre apprécié
nos travaux de terrain sur les variations saisonnières de la présence d'anti-corps en nature
(cf :Institut Infos N°5 de juillet 97), étape incontournable pour mieux préciser les périodes de
vaccination utiles dans un double objectif d'économie et d'efficacité.
CONCLUSION:
Le lapin, petit gibier de base par excellence du midi de la France, pourrait reconquérir les territoires
d'où il a quasiment disparus. Sans la volonté de certains responsables cynégétiques et sans l'insistance
de nombreux chasseurs intéresser par ce petit gibier prolifique, il ne faudra pas trop compter sur
l'opération du "Saint-Esprit", c'est à dire espérer que le voisin se charge de l'opération de repeuplement
et de vaccination et en attendre les retombées…
Il n'y aura plus d'excuses puisqu'à priori, les deux principales maladies devraient, à court termes, être
endiguées par ce produit .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://partagernoschasse.discutforum.com
 
vaccin contre la myxomatose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vaccination
» vaccin rhino + épizootie dans le 95
» [Besoin d'avis] C4 HDI 110 contre C4 HDI 138
» Pour ou contre les radars tronçons
» exercises contre le pivot inverse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Connaisance :: La gestion du gibier :: gestion du lapin-
Sauter vers: